Médiation & Négociation


Le conflit c’est la vie; la vie ce n’est pas le conflit. Le dialogue doit prévaloir comme une évidence absolue.

La médiation est un processus structuré par lequel deux ou plusieurs parties confrontées à un différend tentent par elles-mêmes, par le dialogue, de parvenir à un accord en vue de la résolution responsable de leur différend avec l’aide d’un tiers, le médiateur.

Par « résolution responsable », les parties s’engagent dans un processus d’accompagnement visant l’autonomie et la réappropriation des décisions les concernant, à travers une solution négociée de manière équitable, acceptable, applicable et compréhensible.

Le médiateur est un professionnel formé de l’accompagnement relationnel et d’aide à la réflexion. Il est compétent pour conduire des entretiens, animer des réunions de négociation et de facilitation de prise de décision, principalement dans des situations de type conflictuel. Il offre ainsi trois postures et une garantie :

  • indépendance réelle vis-à-vis de toute autorité culturelle, hiérarchique, étatique, morale, religieuse et politique
  • neutralité certaine par rapport aux solutions qui régissent l’accord
  • impartialité effective à l’égard des parties concernées
  • confidentialité des échanges sans condition, quelle que soit la nature des propos tenus par les parties lors des échanges de régulation ou des débats

L’enjeu de la médiation est de parvenir à un accord le plus satisfaisant possible pour les parties. Les solutions issues de la médiation ne sauraient être imposées par le médiateur, qui ne dispose d’aucun pouvoir de contrainte.

Ainsi la médiation s’écarte de l’axe « gagnant-perdant » en se focalisant sur une entente « sans perdant ».

 

Voir rubrique : Dynamique des relations conflictuelles

Voir rubrique : Intervenir face au conflit

Voir rubrique : Faire appel à la Médiation professionnelle