Dynamique des relations conflictuelles


La médiation consiste à opérer ce changement réparateur en retirant du conflit la rancune, la colère, le mépris, l’incompréhension et les reproches qui paralysent le dialogue. 

Le médiateur accompagne la reprise d’échanges apaisés selon une approche rationnelle et méthodique.

 

mask-389940_1920Quelle différence faites-vous entre un litige, un contentieux et le conflit ? La réponse : l’émotion.

Soumettez sur la durée n’importe quelle divergence, confrontation technique et juridique, changement non admis à une charge émotionnelle et vous aboutirez irrémédiablement à une crise.

L’harmonie cède à la frustration puis à la cassure; de partenaires nous devenons adversaires puis ennemis. Chacun ne communique plus que pour asseoir ou démontrer sa position vis-à-vis de lui-même et des autres.

En même temps que l’hostilité génère des sentiments pénibles, les personnes concernées éprouvent toutes les difficultés à discuter, négocier, modifier leurs positions ou faire évoluer la relation. Chacun radicalise son point de vue et désigne l’autre comme responsable de la situation. Il faut des témoins, des alliés. La surenchère éloigne toute concession. Le conflit peut alors provoquer la rupture de la relation ou s’installer sur fond de « guerre ouverte ou froide », de revanche et d’amertume. Chacun se retrouve ainsi enfermé dans une dynamique contraignante où domine la volonté de voir l’autre puni, soumis, désavoué à son tour. L’énergie est consacrée au « dernier mot » et non au « premier pas »; encore moins à la « première solution »…

Dès lors, comment envisager la moindre discussion ? Comment imaginer un début de solution ? Comment évoluer positivement ? « Vouloir la paix n’a rien d’évident […]. Il y a toujours plus de facilité intellectuelle à cultiver le conflit qu’a chercher un accord » (Jacques Delors)

Ainsi le conflit ne tend pas spontanément vers la résolution : c’est la force des liens affectifs, l’éloignement physique, les dommages causés, les intérêts (économiques/financiers) ou la nécessité de travailler/cohabiter, qui poussent les personnes à trouver une issue.

 

Voir rubrique : Médiation & Négociation

Voir rubrique : Intervenir face au conflit

Voir rubrique : Faire appel à la Médiation professionnelle